4 étapes clés pour travailler avec un graphiste

Vous avez pour projet de créer une identité visuelle, un logo, ou faire une refonte de celui-ci ? Mais vous avez peur de vous tromper ou, vous n’avez aucune idée de la façon dont on travaille avec un graphiste ?

Voici un petit récapitulatif des points clés pour que vous abordiez ce projet en toute sérénité.

Le cahier des charges

Beaucoup de clients négligent et aspect du projet et pourtant il fait parti des éléments clés dont a un besoin un graphiste pour mener à bien un projet.

À quoi sert-il ? Le cahier des charges sert à définir précisément quels sont les besoins du client mais aussi quels sont les enjeux du projet.

Il est extrêmement difficile pour un graphiste de travailler avec un client qui ne sait pas ce qu’il veut. C’est comme si l’on souhaitait construire une maison sans plans : le client peut se retrouver avec un projet totalement aux antipodes de ce qu’il souhait, avec une livraison retardée et un coût non maitrisé.

Tout cela s’applique exactement de la même manière aux logos, flyers, affiches…bref toute la création d’une identité visuelle.

De nombreux exemples de cahiers des charges sont disponibles sur internet mais d’une façon résumée, voici ce qu’il faudrait y trouver :

Description de votre secteur d’activité
Points forts / points faibles de votre entreprise/association
Enjeux du projet
Projets / couleurs / formes déjà vues et aimées ou à l’inverse non souhaitées

Toutes ces informations permettront au graphiste de savoir exactement où se diriger et évitera de nombreuses modifications par la suite.

Le devis

Le devis ne sert pas uniquement de « base financière » sur laquelle se fiée. D’une manière générale, le devis doit contenir un numéro de SIREN ou SIRET, il signifie que l’entreprise est immatriculée et est donc gage de sérieux (Kévin, je te vois derrière ton Photoshop cracké !).

Ensuite, le devis peut contenir les étapes de travail du graphiste mais aussi des éléments importants tels que le nombre de propositions inclues dans la prestation, livraison ou non des fichiers sources, les droits de cession etc…

Lisez attentivement le devis afin de ne pas être surpris et n’hésitez pas à poser des questions au graphiste !

Les propositions

Le devis est signé, le graphiste vous a envoyé ses propositions créatives… Il est temps pour vous d’effectuer un feedback (un retour) sur son travail. Il n’est pas question ici de dire « j’aime » / « je n’aime pas » sans argumentaires derrière. Il est très important pour le graphiste de savoir ce qu’il ne vous convient pas exactement et surtout les raisons. Sans être précisément aiguillé le graphiste ne saura pas quel axe reprendre sans un feedback constructif.

À l’inverse, sachez écoutez ses conseils, il adapte son travail en fonction de vos attentes mais c’est aussi un professionnel qui sait ce qu’il fait et saura vous conseiller.

Point important s’il y a plusieurs décisionnaires : concertez-vous avant de reprendre contact avec votre graphiste : une fois de plus, le graphiste attend de votre part un retour pertinent et non des « la petite fille de Josiane n’aime pas le bleu canard, elle préfère le vert fluo ». Il est préférable de choisir un groupe restreint de décisionnaire notamment les personnes les plus directement touchées par le projet. Ajouter des personnes n’ayant pas de « valeurs supplémentaire » ne fera que parasiter les retours et les rendre moins pertinents.

Selon ce feedback, le graphiste fera ses modifications jusqu’à l’accord final du client (dans la limite du nombre de propositions définies au préalable).

La facture & livraison finale

Une fois la prestation terminée, le graphiste vous enverra la facture de la prestation effectuée. Son délai de paiement et son mode de règlement peut varier en fonction des prestataires, il est de votre ressort de bien lire ces détails et de payer votre prestataire à temps afin d’éviter une relance de sa part.

Il est n’est agréable pour personne de devoir effectuer des relances. N’oubliez pas que le graphiste est une personne comme une autre qui souhaite recevoir « son salaire » après chaque travail effectué.

Le graphiste vous enverra aussi les fichiers finaux de la prestation sous plusieurs formats (RVB pour l’utilisation sur le web, CMJN pour l’utilisation sur papier).

Vous savez désormais comment fonctionne un graphiste ! N’ayez plus d’inquiétudes 😊

Coucou ! Tu veux voir mon actu ?

Je m’abonne à la newsletter

Travaillons ensemble & discutons de votre projet

Leave A Comment