Quel chemin parcouru depuis 2016 et surtout queeeelle année 2020 ! S’il y en a bien une dont je vais me souvenir, c’est celle-là !

Tu es curieux.s.e ? Tu peux lire la suite mais ça risque d’être un peu long ! Tu n’es pas curieux.s.e alors à priori ce n’est pas un post qui va te plaire !

Flasback d’une année riche en montagnes russes (oui enfin… plus que les autres années!) 

Premier semestre 2020

J’en parlais dans un post précédent , fin 2019, j’arrêtais mon contrat salarié avec une entreprise lourdaise pour retourner à temps plein en tant que freelance. L’aventure lourdaise ne s’est pas arrêtée pour autant car les collaborations ont continué en tant que freelance. Cette collaboration, bien qu’intéressante, m’a beaucoup stressée à cause du temps consacré contre le peu de garanties sur le fait que ce « nouveau client » allait rester dans le temps. Parce que c’est ça aussi le risque d’être indépendant : on gère notre temps de travail, on gère tout de A à Z mais par contre si un client décide de partir pour X raisons, ça peut se faire du jour au lendemain et ce, sans motif.

Et qui a pointé son petit nez en mars 2020 ? Le COVID.

Mes peurs que ce gros client parte sont plus vraies que jamais : on rompt le contrat dès l’annonce du premier confinement. Ça fait mal de se sentir démunie comme ça face à quelque chose dont je redoutais déjà dès la signature du contrat mais la vie est une perpétuelle leçon : que faire face à une pandémie ou à un client qui part ? Ba rien, donc tu tires des leçons de tout ça et tu avances !

Du coup, on peut dire que ce premier confinement est un arrêt brutal et direction « vacances » forcées. Bien entendu quand je dis vacances, ça n’a franchement pas été des vacances. Même si j’ai été peu impactée par les retombées du COVID, il n’en reste pas moins que tous mes projets en cours ont été soit annulés soit reportés.

Second semestre 2020

Un soulagement qu’à été ce déconfinement… la possibilité de travailler à nouveau à Mauléon, dans un cadre professionnel. C’était un bonheur. Les clients sont revenus me voir et m’ont fait confiance.

J’ai également eu l’opportunité de travailler pour un projet qui a été un véritable défi pour moi : j’ai travaillé sur la communication d’une entreprise dont le domaine d’activité est très spécifique et dont une agence de communication n’a que rarement l’occasion de travailler avec (à moins qu’elle soit spécialisée). Logo, supports de communication, site internet… l’ensemble a été hyper enrichissant d’un point de vue humain et professionnel. Je ne dis pas que les autres projets ne le sont pas, bien au contraire car chaque projet est spécifique, chaque client est spécifique. Mais je partais tellement dans l’inconnu sur ce projet qu’il a été particulièrement marquant pour moi.

C’en est suivi tout un enchaînement de rencontres et de projets sur cette deuxième partie de l’année qu’à peu près toutes les émotions et tous les états y sont passés : soulagement, excitation, motivation, grosse déception, énervement, incompréhension, le sentiment d’être prise pour abrutie finie par certaines personnes…

En tant que quelqu’un d’hypersensible il faut savoir qu’à chaque projet, j’y vais avec mes tripes, quoi qu’il arrive. Le second confinement a fini par compléter le tableau pas très funky mais le plus important c’était que je pouvais continué à travailler.

Continué à travailler avec des clients qui souhaitent réellement faire travailler les prestataires de services locaux plutôt que de le crier haut et fort sans même réellement le faire, continuer à travailler avec des partenaires en qui j’ai confiance, continuer à travailler avec mes tripes et ce pourquoi j’ai voulu le faire il y a de ça maintenant cinq ans.

Si tu as été un de mes nouveaux clients en 2020, merci de m’avoir accordé ta confiance en cette année toute particulière. Merci également à mes autres clients et partenaires sans qui l’aventure Sarea Communication n’aurait tout simplement pas existée.

On tente une nouvelle lancée en 2021 ?!😉

Coucou ! Tu veux voir mon actu ?

Je m’abonne à la newsletter

Travaillons ensemble & discutons de votre projet

Laissez un commentaire